NL | FR | EN

Porsche 911 SC-L (3.1) Targa

Prix sur demande

Contactez-nous ici

Highlights

  • Usine 911 SC-L avec moteur 3.1
  • 210 CV!
  • Très rare
  • Première peinture

La Porsche 911 3.0 SC de 1978 ne développait que 180 chevaux, soit vingt chevaux de moins que son prédécesseur, la Carrera 3.0. Pour souligner la différence avec son successeur prévu, le 928, Porsche n'a pas voulu faire de versions plus fortes. Jusqu'à ce que les clients commencent à protester.

Il fallait s'attendre à ce qu'il y ait un grognement à cause de la puissance limitée du 3.0 SC de 1978. Après tout, c'est normalement une pratique généralement acceptée de s'assurer que chaque nouveau modèle est plus puissant et plus rapide que son prédécesseur. Porsche a également systématiquement adhéré à cette règle. Jusqu'en 1978 donc. L'augmentation des réglementations américaines sur les émissions signifiait que les moteurs devaient devenir plus économiques, mais les mesures prises à cette fin se sont fait au détriment de la puissance et des performances. Les modèles G de Porsche ont été durement touchés, car la puissance a progressivement diminué, à savoir de 210 ch pour la Carrera MFI qui a été construite de 1974 à 1976 à 200 ch pour la Carrera 3.0 en 1976 et 1977. 

La demande a rapidement augmenté pour une sorte de kit d'appoint, ne serait-ce que parce que le concessionnaire Porsche Max Moritz et Alois Ruf ont changé l'alésage du 3,0 litres de 95 à 98 mm et en conséquence - avec quelques autres changements - est passé à plus de 200 ch. Porsche avait déjà un alésage de 97 mm pour la Turbo, ce qui, combiné à une course de 70,4 mm, conduirait à une cylindrée de 3122 cm3. Seuls d'autres pistons Mahle devaient être trouvés, mais sinon les efforts étaient limités. Mais parce que cet arrangement violait clairement la politique de Fuhrmann de supprimer progressivement la 911,  la permission de Ferry Porsche était requise avant que la production ne puisse commencer. Le feu vert n'a été obtenu qu'à la condition expresse qu'il s'agisse de changements discrets, invisibles pour les non-experts.

Le projet est finalement venu sous les auspices de Rolf Sprenger, qui était alors responsable de l'atelier de réparation du Kundenzentrum à Zuffenhausen. L'objectif était d'atteindre la puissance des 2.7 Carrera MFI de 210 ch. Sous la supervision du chef mécanicien Helmut Pietsch, le taux de compression a été augmenté de 8,6:1 à 9,5:1. Cependant, le carburant RON 98 devait maintenant être ravitaillé. Les ailettes de refroidissement du Turbo 3.3 ont également été utilisées, ainsi que douze boulons à tête Dilavar, moins sensibles à la dilatation thermique que les pièces en acier standard. La pompe à carburant K-Jetronic a également obtenu plus de pression. Un radiateur d'huile plus grand était installé dans l'aile avant droite (le même que celui utilisé plus tard sur la Carrera 3.2) et pour la vitesse de pointe, la 915 était équipée d'une 5ème vitesse plus longue. La mise à niveau n'a pas été annoncée et n'a été vendue que sur demande spéciale.

Le 3.1 est entré dans les livres en tant que modèle SC-L et une lettre d'accompagnement a confirmé qu'il s'agissait d'une conversion d'usine 3.1. La lettre indiquait également que même si la modification n'affectait pas la garantie standard, les acheteurs ayant un problème de moteur devaient s'adresser directement à Porsche, car le concessionnaire n'aurait de toute façon pas les pièces pour cette voiture en stock. En réalité, il s'agissait plus d'une tentative de garder le 3.1 secret que d'un véritable souci de Porsche pour leur entreprise. Le numéro de production exact de la 3.1 n'est plus connu chez Porsche car toutes les informations concernant le programme 3.1 ont été détruites. On pense qu'il y a 100 à 150 voitures, dont la moitié ont été vendues au personnel Porsche et l'autre moitié à des clients allemands.

Cela fait du 3.1 non seulement une histoire unique, mais aussi une version extrêmement rare.

Notre targa 3.1 rouge a été livrée à son premier propriétaire allemand le 11 avril 1980. La lettre d'accompagnement, mentionnée plus haut, confirmant qu'il s'agit d'une usine 3.1 est toujours présente. Inutile de dire qu'après 40 ans, cette lettre de la plupart des 3.1 n'est plus disponible.

Depuis neuve, cette voiture a eu 5 propriétaires. Au début des années 1990, le compteur kilométrique a été remplacé, ce qui signifie que selon la documentation disponible, la voiture a parcouru 120 000 km de plus que ce qui peut être lu sur le compteur kilométrique.

En plus du carnet d'entretien, de nombreux documents sont disponibles, ainsi qu'un certificat d'authenticité.

La voiture est dans un bel état d'origine ! La peinture est toujours la peinture d'usine d'origine !

Bref, un top collector incontournable !

  • Année de construction1980
  • MarquePorsche
  • Modèle911
  • Type de châssisCabriolet
  • SérieSC-L
  • Kilométrage100.567 km
  • Puissance210 ch
  • Capacité du cylindre3.1 L
  • VolantGauche
  • BoîteManuel
  • TractionTraction arrière
  • Couleur intérieurNoir
  • Matériel intérieurCuir
  • Couleur extérieurRouge
  • Matching NumbersOui
Déclaration des cookies