NL | FR | EN

Mercedes SL230 (Pagode)

Highlights

  • Numéros et couleurs correspondants
  • Belle combinaison de couleurs
  • Restauration professionnelle

Avec la fin de la production de la 300SL et 190SL en 1963, Mercedes-Benz avait besoin d'une nouvelle voiture pour porter le flambeau SL (Sehr Leicht, très léger). Et tandis que les voitures précédentes ont immortalisé le surnom de SL, la 230SL était plus un successeur spirituel de ces voitures qu'un descendant direct.

Mercedes a lancé la 230SL (désignée W113 en interne) au Salon de l'auto de Genève en mars 1963, avec un grand succès. Le style extérieur était un départ pour Mercedes, qui s'appuyait jusque-là sur des courbes arrondies, voire bulbeuses, pour caractériser ses automobiles. Mais la 230SL bordait le carré, tirée par l'utilisation de lignes épurées et élégantes, le placement intelligent des roues proportionnellement au reste de la conception, et un grand toit rigide amovible "pagode" qui permettait une entrée et une sortie faciles. .

La 230 utilisait un châssis monocoque emprunté à la berline de la série 220, avec une suspension avant gracieuseté de bobines et de triangles, tandis que l'arrière incorporait un essieu oscillant à pivot unique et des ressorts transversaux mis en place pour compenser le carrossage. Les freins à disque Girling arrêtaient les roues avant et les tambours assistés travaillaient à l'arrière. Son 6 cylindres en ligne à arbre à cames en tête, maintenant alésé à 2,3 litres, a également été emprunté à la série 220. L'injection de carburant Bosch a également été incorporée et la puissance du nouveau sport tourer a été évaluée à 150 ch, une augmentation significative par rapport à la 190SL. Une transmission manuelle à 4 vitesses était de série, bien qu'une nouvelle transmission automatique à 4 vitesses soit en option, une première pour les tourers sportifs Mercedes de cette nature.

La 230SL a été un succès sans réserve, avec des ventes dépassant même la meilleure année de vente pour la 190SL. C'était en partie dû à la véritable capacité de performance de la voiture. La vitesse de pointe était évaluée à environ 200 km/h et la maniabilité était décrite comme neutre, avec une direction légère et équilibrée, même à la limite. Et bien qu'elles n'aient pas été conçues à l'origine comme des voitures de compétition, les 230 robustes et fiables ont fait une machine de rallye appropriée et assez réussie, y compris une célèbre victoire dans l'épuisant rallye Spa-Sofia-Liège.

En fin de compte, ces SL "pagodes" deviendraient considérées comme l'une des meilleures voitures de la firme de Stuttgart, avec un style intemporel et gracieux, des performances et une maniabilité fougueuses, ainsi qu'une qualité de construction et une fiabilité inégalées.

Cette 230 SL a été livrée le 15 septembre 1966 à son premier propriétaire dans le très beau bleu Horizon sur un intérieur en cuir noir et dotée d'une capote bleu foncé. Il y a quelques années, cette beauté a subi une restauration professionnelle des écrous et boulons aux spécifications et couleurs d'origine. Depuis lors, la voiture a parcouru 500 km et donc la voiture est toujours dans un état parfait et propre.

Tous les numéros sur la voiture correspondent ! Toutes les soudures par points d'origine sont présentes!

La combinaison du confort, de la fiabilité et de la facilité d'utilisation fait de ces pagodes le classique idéal et fiable pour les rallyes. Ce très bel exemple est prêt à être dégusté !

  • Année de construction1966
  • MarqueMercedes
  • ModèleSL230
  • Type de châssisCabriolet
  • Kilométrage38.466 km
  • Puissance150 ch
  • Capacité du cylindre2.306 L
  • VolantGauche
  • BoîteAutomatique
  • TractionTraction arrière
  • Couleur intérieurBleu
  • Matériel intérieurCuir
  • Couleur extérieurHorizon Bleu
  • Code couleur fabricant304G
  • Matching NumbersOui
  • ÉtatParfait
Déclaration des cookies